Mittwoch, 4. November 2015

KPR-2: 38ième jour | Creazzo—Montegalda



Andiamo. Andiamo vers Vicenza, vers son théatre olympico, vers le monde de l’architecte Palladio. Et 4 novembre, pardi! Ca se fete! La ville est sur son trente-et-un. Une ribambelle de gens costumés sont là, en pleine préparation. Je scrute ce monde, amusée. Et surgit Alex. Alex avec son bike et de la music à fond les turbines. Euphorique, il me crie: «Eh, you’re also on tour, like me!» Alex me fait un signe qu’il doit apporter quelque chose, mais qu’il va revenir. Il revient, m’explique son grand projet en quelques mots, car ensuite, il est attendu pour un photo-shooting avec Dario Rigoni, photographe. Alex a un look particulier, surtout avec son coeur immense sur la tete et des écouteurs (une sorte de box qu’il a fabriqué lui-meme durant 2 mois). Alex est effectivement en mode «road», depuis l’Est. Depuis… la Bulgarie ou meme plus loin. Il est à vélo et c’est tout un concept qu’il a en tete. Il est DJ, performer, organise des events, coache des gens dans la nécessité… et tout cela, en voyage. Il roule et roule vers l’Atlantique et pour l’an prochain, veut faire un tour en Amérique. Il m’introduit à Dario et à un autre artiste. Et je suis embarquée pour une matinée extra-ordinaire.

Dario et l’autre artiste nous ouvrent les portes de l’exposition d’art contemporain «Chine-Italie» qui vient d’etre terminée et est en pleine phase de démontage dans la Basilica Palladiana de Vicenza. Je suis heureuse, moi qui voulais voir cette expo. Dario documente l’oeuvre de ce premier artiste pendant qu’Alex m’explique sa philosophie, sa perception de la vie, son envie de changer le monde et qu’il vient de partout quand on lui demande ses origines. La directrice interrompt ce moment, car on est un peu en mode «illégal». On est obligé de partir. 

Dario voulait photographier Alex dans son habit spécial, dans ce contexte spécial. Tanpis, il le fera dehors. S’ensuit plusieurs prises et petite mise en scène d’Alex sur un monument… puis, Dario me demande si je veux aller dans son studio. Oh, oui! Bonne idée. Si un photographe veut faire quelques prises propre-en-ordre; ça sera gagné et je pourrai en envoyer à Marzia. Le seul petit quoique, c’est que Dario a des idées derrière la tete et qu’il me met vraiment en scène: rouge à lèvre noir, bougies, livres, foulard, ambiance romantique, un peu gothic… bon, je me laisse faire et je pose. J’essaie de poser. Et on finit par quelques poses «normales» de «Marinka, la pélerine». Merci à toi, Dario pour m’avoir offert ton temps et m’avoir fait découvrir ton mode. Ensuite, on mange avec Mau, ex-journaliste et actuellement auteur, de bonnes bigolis con verdure. Mau est un pélerin, il a aussi fait St-Jacques. Alors pour lui, c’est tout naturel de m’accompagner 2 heures sur mon chemin. Je suis soulagée et contente. 

C’est la première fois qu’une personne marche avec moi. C’est de la compagnie et de la bonne compagnie, qui plus est. Il me comprend. Et je comprend son italien (d’ailleurs, on me dit que je me débrouille pas si mal). Il me comprend. Il comprend que marcher, penser est un travail et non des vacances (souvent, on me demande: «Ah, tu es en vacances?» Bien sur, ce sont des moments tres agréables, libres…mais cela fait partie d’un travail. En tant qu’écrivain et auteur, il connait cette situation. Nous marchons, marchons, nous sifflons un peu et nous nous quittons. Je marche en campagne, je sens à nouveau l’herbe, la terre et meme les terrains fraichement labourés. Arrive la nuit et ma préoccupation: trouver un artiste. Montegalda. Je vois la pancarte «Agro-tourisme» et une superbe maison. Je fais le contour de la maison et je vois des indications de vente et production de grappa. Il y a de la lumière, il y a de l’odeur: ça distille. J’entre et j’arrive en pleine séance de réunion. J’y vais, je sors mon baratin. On me répond que non, pas d’artiste. Bon, basta. Je demande si je peux camper. Je peux camper. L’endroit est juste magnifique, j’ai des WC, de l’électricité et du gazon recouvert d’un tapis de feuilles mortes et un restaurant au-dessus pour la Minestrone et une Insalata.