Freitag, 28. Juli 2017

KPR - 3 : Jour 112 I Leskovac


Musée national et galerie, Leskovac



Aujourd'hui j'ai rendez-vous avec un artiste et je passerai au Musée. Quand il a quelque chose de culturel il ne faut pas manquer l'occasion. C'est au Musée que je passerai le plus de temps, surtout avec deux des employés : Markus et Radmila. Il y a un petit malentendu et on me montre le dépôt de la collection d'art du Musée, croyant que je fais partie de l'équipe de l'Ambassade de France qui devrait visiter la ville aujourd'hui. Marko s'occupe de la collection et Radmila est la responsable de la galerie. La situation au Musée est difficile. La nouvelle directrice est un personne rigide. Il y a peu ou quasiment pas de marge d'action, c'est une situation paralysante. D'ailleurs ici tout se fait par le réseau et les contacts. Et tu dois être dans le même parti politique sinon aucune chance : tu n'as aucun droit, ta formation ne compte pas. D'ailleurs pas très étonnant que certains dirigeants ne possèdent pas la formation requise (s'arrêtant au bac ou s'étant payé un diplôme). Le fait qu'ils m'aient ouvert le dépôt sans la permission de la directrice peut leur créer des problèmes. Bon je comprends, on ne rentre pas comme ça dans les coulisses d'une institution. Marko ne s'en fait pas... Je passerai la journée avec lui, il me fait visiter la maison la plus vieille de la ville appartenant à une famille bourgeoise turque. Puis je découvre une belle église orthodoxe, puis le centre culturel. Je suis sidérée comme les gens prennent du temps pour moi. Radmila m'a invité à dormir chez elle, je passerai la nuit dans la chambre de sa fille qui est absente.



Keine Kommentare :