Dienstag, 20. Juni 2017

KPR-3 : Jour 74 I Dunaharszti - Dabas


Mon hôte m’avait prévenu qu’il fallait se lever tôt, à 5 heures. Entendu !
Il vient frapper à ma porte en slip, il a la peau toute bronzée. Il est charmant et touchant. On boit un café et hop en avant. C’est 5.30, je profite du jour qui se lève, des moutons qui défilent devant moi. C’est magnifique, ça valait la peine de sortir du sac de couchage.
Aujourd’hui, c’est une journée très ensoleillée : 32 degrés. Le paysage est plat le long du canal et des champs. J’apprécie d’avoir autant de temps, Je me suis levée à une heure inhabituelle pour moi. Peut-être que je devrais adopter ce rythme. L’été ne fait que commencer. Au bord du lac il y a ce gars qui a beaucoup voyagé. Il est chauffeur de camion et a transporté entre autres de la nourriture depuis l’Allemagne pour les soldats du Kosovo il y a 15 ans. Ces quelques paroles échangées en anglais me font du bien. Merci ! Je continue et vers 15.00, à défaut de m’écrouler sur le bitume, je m’écroule de tout mon poids sur un banc. 



Bon, en avant ma fille, faut pas traîner. Je me presse pour arriver dans la prochaine ville avant que la galerie ferme. C’est bon, j’arrive juste à temps, mais la galerie est fermée pour démontage et montage. Non !!! Bon Marinka tu te bouges et tu vas accoster des gens. Voilà, une rencontre en entrainant une autre j’arrive chez Judit la directrice de la galerie. Quelle joie ! Je peux camper et je vais dormir comme un bébé.


Keine Kommentare :